Le média des entreprises qui construisent la société de demain

75% des Français doutent des promesses environnementales des entreprises

Une main surligne les émissions de gaz à effet de serre d'une cheminée d'usine en vert.
© Tanaonte via iStock

Plus de 7 Français sur 10 se méfient des promesses faites par les entreprises en matière d’environnement selon un sondage de Goodvest. Le greenwashing est mis en cause.

Les labels écologiques se multiplient et les critiques envers l’efficacité du système de crédit carbone sont plus nombreuses. Malgré les nombreux efforts de l’Union européenne (UE) pour réglementer cet aspect des entreprises, le greenwashing continue de se propager dans leurs stratégies marketing. Un nouveau sondage réalisé par Goodvest et Poll&Roll révèle que 75% des Français ont développé une véritable méfiance à l’égard des revendications écologiques des entreprises.

Greenwashing : la finance suscite la méfiance

Dans le contexte de la crise environnementale, on accuse souvent les industries de l’énergie, de l’automobile ou encore du textile. Cependant, ce sondage pointe notamment du doigt le secteur financier. Avec seulement 4% de confiance parmi les personnes interrogées, il est perçu comme opaque et à l’origine des projets polluants. Goodvest dénonce notamment l’utilisation par les banques de l’épargne de leurs clients pour financer des industries polluantes. L’entreprise indique que « l’épargne moyenne d’un Français génère 11 tonnes de CO2 par an ».

Une réglementation environnementale à améliorer

En parallèle de ce manque de confiance s’exprime une volonté des interrogés de mieux réguler les promesses écologiques des entreprises françaises. En effet, 72% des Français interrogés soutiennent cette idée. 2/3 d’entre eux estiment que cette réglementation devrait être mise en place par les pouvoirs publics.

Parmi ce dernier groupe, seuls 21% préfèrent que ce rôle soit dévolu à l’UE, contre 40% en faveur des régulateurs nationaux. Cela témoigne d’un manque de communication efficace de l’Union européenne concernant ses projets de réglementation.

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires