Le média des entreprises qui construisent la société de demain

ESG, ISR, CSRD… Petit lexique de la finance durable

Un arbre sortant d'un livre ouvert
© Chinnapong via iStock

La finance durable a le vent en poupe ! Mais pour comprendre de quoi l’on parle, mieux vaut avoir en tête certaines définitions. Lexique non-exhaustif.

La finance durable a ses propres codes, notamment en termes de vocabulaire. Pour ne pas passer à côté du sujet, voici quelques définitions qui permettent de mieux comprendre de quoi l’on parle.

Vous avez le sentiment qu’il manque une définition à ce lexique ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires !

Lexique de la finance durable

Accord de Paris

L’accord de Paris est un accord international sur le changement climatique, adopté en décembre 2015 lors de la COP21 à Paris. Son objectif principal est de limiter l’augmentation de la température mondiale à moins de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels, et de poursuivre les efforts pour limiter l’augmentation à 1,5°C. Plusieurs leviers sont identifiés pour y parvenir : la diminution des émissions de gaz à effets de serre, l’orientation des flux financiers vers les énergies renouvelables et l’arrêt progressif des investissements dans les énergies fossiles.

Agences de notation extra-financière

Les agences de notation extra-financière évaluent la performance des entreprises en matière de durabilité, de responsabilité sociale et environnementale, et de gouvernance. Ces évaluations peuvent être utilisées par les investisseurs, la clientèle, les équipes et d’autres parties prenantes. Parmi les facteurs pris en compte, on retrouve les émissions de gaz à effet de serre, la gestion des déchets, les pratiques de travail, la diversité et l’inclusion, la protection des droits de l’homme, ou la transparence financière.

CAC 40 ESG

Le CAC 40 ESG est un indice boursier lancé en 2021 par Euronext Paris, avec l’accompagnement de l’agence de notation Vigeo Eiris. Il reflète les performances environnementales, sociales et de gouvernances des 40 entreprises françaises issues du CAC 40 et du CAC Next 20 ayant les meilleures pratiques sur le sujet.

CSRD

La directive CSRD (Corporate Social Responsibility Directive) a été adoptée par l’Union européenne en 2014. Elle oblige les grandes entreprises européennes à inclure dans leurs rapports annuels des informations sur leur politique RSE. Elle s’applique aux entreprises qui remplissent au moins 2 critères parmi les suivants : employer plus de 250 personnes, réaliser un chiffre d’affaires annuel supérieur à 40 millions d’euros, ou avoir un bilan supérieur à 20 millions d’euros. Cependant, le cadre de la directive évolue. Il prévoit une première application à compter du 1er janvier 2024 sur l’exercice 2023, avec un délai supplémentaire de 3 ans pour les PME, mais pourrait bien être modifié et prévoir un report d’un an avant d’entrer en application.

ESG

L’ESG (pour Environnement, Social, Gouvernance) est un cadre d’analyse utilisé par les investisseurs pour évaluer la performance extra-financière des entreprises. Ces critères sont analysés sur le long terme pour identifier leur capacité à créer de la valeur pour toutes les parties prenantes.

FIR

Le FIR (Forum pour l’Investissement Responsable) est une association française créée en 2001. Elle rassemble des investisseurs institutionnels, des gestionnaires d’actifs et des acteurs de la finance autour d’une conviction commune : celle que l’investissement responsable doit être un levier pour créer de la valeur. Sa mission est de promouvoir l’investissement responsable en France et en Europe.

ISR

L’ISR (Investissement Socialement Responsable) est un mode d’investissement qui prend en compte les critères ESG. Les investisseurs intègrent donc des critères extra-financiers dans leurs processus d’investissement en plus des critères financiers traditionnels. Il peut se traduire par des investissements thématiques (par exemple, dans les énergies renouvelables), positifs (en soutient à des entreprises ayant un impact positif sur l’environnement ou la société) ou exclusifs (en choisissant d’exclure certains secteurs ou entreprises qui ne respectent pas les critères ESG).

Label ISR

En 2016, le gouvernement crée le label ISR. Son objectif : offrir une meilleure visibilité aux fonds d’investissement respectant les principes de l’investissement socialement responsable.

Loi Pacte

La Loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) a été adoptée en 2019 avec l’objectif de transformer l’économie française, en encourageant notamment l’investissement socialement responsable au sein des entreprises ainsi que leur transition écologique. Depuis 2022, elle oblige les assureurs à proposer au moins un fonds ISR, un fonds vert, et un fonds solidaire au sein des contrats d’assurance-vie multisupports.

MiFID II

La directive européenne MiFID II (Markets in Financial Instruments Directive II) a été mise en œuvre en janvier 2018. Elle a pour objectif de renforcer la transparence et la protection des investisseurs dans les marchés financiers de l’Union européenne. Depuis 2022, elle impose aux conseillers en investissement d’interroger leurs clients sur leurs préférences en matière de durabilité.

Performance extra-financière

La performance extra-financière d’une entreprise se réfère à sa capacité à créer de la valeur en termes d’impact social, environnemental ou de gouvernance. Pour la mesurer, il existe plusieurs indicateurs : gestion de l’eau, de l’énergie, des déchets, des émissions de gaz à effet de serre, de la diversité, de l’inclusion, du respect des travailleurs… De plus en plus, les investisseurs considèrent ces indicateurs pour évaluer les risques et opportunités à long terme.

PRI

Les PRI (Principles for Responsible Investments) ont été développés par les Nations Unies en 2006. Au nombre de 6, ils encouragent les investisseurs institutionnels à prendre en compte les facteurs ESG. En mars 2022, plus de 4 800 signataires de 80 pays différents avaient adhéré aux principes.

RSE

La RSE, ou Responsabilité Sociale des Entreprises, concerne tous les impacts sociaux, environnementaux et économique des organisations. Elle implique que les entreprises ont un rôle à jouer dans la préservation de l’environnement ainsi que le respect des droits humains et la promotion de pratiques éthiques.

Say on Climate

Le Say on Climate est une résolution proposée lors de l’assemblée générale des actionnaires. Elle leur donne le pouvoir de voter sur les plans climatiques des entreprises, en fonction des mesures annoncées ou prévues pour réduire notamment leurs émissions de gaz à effet de serre.

SFDR

Le règlement SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation) a été adopté en 2019. Il vise à renforcer la transparence et la cohérence des pratiques d’investissement durable dans l’Union européenne. Entré en vigueur en 2021, il vise à établir le premier standard européen de publication d’information sen matière de durabilité, et impose aux entreprises de publier des données sur leur intégration (ou non) de critères ESG.

Taxonomie européenne

La taxonomie européenne classe les activités économiques afin d’identifier les secteurs et investissements en faveur d’une économie plus durable et respectueuse de l’environnement. Elle a été mise en place par l’Union européenne dans le cadre de son plan d’action pour une finance durable.

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires