Le média des entreprises qui construisent la société de demain

Leadership engagé : qui sont ceux qui transforment l’économie en 2024 ?

Une personne regardant un coucher de soleil à travers une longue vue
© courtneyk via iStock

20 hommes et 20 femmes, de tous les âges et horizons, qui s’engagent pour une économie vertueuse. C’est le principe du palmarès Leadership Engagé de l’Institut Choiseul et de la communauté "Les entreprises s’engagent".

En France, 94% des dirigeants d’entreprises considèrent l’engagement social, sociétal et environnemental comme étant important. Une bonne nouvelle rapportée par Sylvie Jehanno et Thibaut Guilluy, co-présidents de la communauté « Les entreprises s’engagent ». Pour la première fois cette année, ils co-construisent le palmarès Leadership engagé, dévoilé par l’Institut Choiseul. Son objectif : célébrer celles et ceux qui transforment l’économie aujourd’hui… et inspirer les entrepreneurs engagés de demain. « L’entreprise de demain sera celle qui inclut, celle qui tient compte de la raréfaction des ressources et dans le même temps produit du lien social », prédit Pascal Lorot, président de l’Institut Choiseul.

Un palmarès dont l’ambition est… d’être obsolète

Exit les classements 100% Parisiens et autres listes exclusivement dédiées aux jeunes. Avec ce nouveau palmarès, les équipes entendent célébrer les accomplissements de 20 hommes et 20 femmes, sans limite d’âge, implantés dans différents territoires et opérant dans des secteurs divers. La seule condition : que ces leaders engagés portent un engagement « fort et objectif pour l’accélération des transitions en cours ».

De l’aveu même de l’Institut Choiseul, la raison d’être de ce palmarès est d’être obsolète dans quelques années. « Nous espérons que ces dirigeants, leurs pratiques et leurs visions, seront devenus la norme. Et que l’engagement soit un réflexe et un prérequis pour présider au développement d’entreprises et à la mobilisation de collectifs. »

Focus sur 3 engagements

Le classement prend en compte divers critères. Sont, entre autres, considérés la mission et le secteur d’activité de l’organisation du leader, l’existence d’une feuille de route et de progrès objectivables en matière d’engagement, la promotion de nouveaux modèles économiques et d’innovations sociales, ou encore la capacité d’influence.

Pour cette première édition, le palmarès met à l’honneur plusieurs leaders qui s’engagent tout particulièrement sur les thématiques de l’inclusion, de la jeunesse et du sport.

Inclusion

Plus de 2 millions de personnes demeurent exclues du marché de l’emploi. Seniors, personnes en situation de handicap, jeunes non diplômés… Certaines entreprises choisissent de puiser dans ces viviers de talents inexploités pour faire face aux difficultés de recrutement. Parmi les leaders distingués par le palmarès, Emmanuelle Cadiou, présidente du fabricant de portails Maison Cadiou, affirme recruter sans CV au sein des ateliers. « Nous permettons à des personnes éloignées de l’emploi d’intégrer l’entreprise au travers de tests techniques et d’un atelier-école », témoigne-t-elle.

Jeunesse

Les jeunes qui n’ont pas de réseau ou ayant décroché du système scolaire rencontrent de nombreux obstacles pour accéder à l’emploi. Pour Frédéric Mathis, pas question de se contenter de ce constat. C’est pourquoi il a co-fondé les écoles Etre et 3PA Formation. « Nous voulons concilier les enjeux de fins du monde, du mois et du moi. Convaincus que les métiers de demain seront des métiers de mains, nous devons faire levier sur le secteur de la formation professionnelle en développant les compétences des métiers de la transition pour tous les jeunes. »

Sport

Alors que la France s’apprête à accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques, les entreprises s’emparent des valeurs véhiculées par le sport. Recherche de performance, esprit d’équipe, éthique, fair-play… L’entrepreneur Michael Jeremiasz, fondateur et président de l’association Comme les Autres, utilise d’ailleurs le sport comme outil politique et social. Le sport « permet l’autonomie des personnes handicapées, la confiance en soi, la possibilité de créer du lien social et contribue au bien-vieillir », explique-t-il.

Pour retrouver le classement dans son intégralité, c’est par ici.

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires