Le média des entreprises qui construisent la société de demain

27 janvier 2023 : les 15 infos éco & business qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

Un homme travaillant sur son ordinateur devant un journal économique
© montage Intelekto x suken via iStock

Chômage, bilan de l'Anssi, décarbonation : voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine.

Qu’avez-vous loupé cette semaine ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

C’est un cadeau de Noël en décalé : en décembre 2022, le nombre de chômeurs en catégorie A a fortement chuté (-9,3% sur un an), pour s’établir à un peu plus de 3 millions. Surprenant alors que l’activité des entreprises, elle, ralentit. Elles continuent pourtant d’embaucher et notamment des jeunes, contribuant à maintenir un taux de chômage faible – le plus bas depuis 2011. Les salariés déjà en emploi, eux, redoutent de le perdre. Et les sociétés coopératives, encore rares, constituent la meilleure protection face à une conjoncture cruelle pour de nombreux emplois. Accompagnement administratif, dispositifs financiers, gouvernance rééquilibrée en faveur des salariés : ce modèle d’entreprise donne des garanties aux salariés, notamment les plus précaires. Preuve que les entreprises résistent à la tempête, les dirigeants industriels gardent le moral, malgré une chute vertigineuse des exportations. Mais cela peut-il durer, alors que la compétitivité des industries tricolores peine à faire face à celle de ses voisines européennes et que les plans nationaux de soutien en réponse à l’inflation devraient encore creuser l’écart ?

En détail

RSE

En bref

Une enquête conjointe menée par The Guardian et Die Zeit dévoile les dessous des crédits carbone. Plébiscités par bon nombre d’entreprises pour compenser leurs émissions de CO2, ces dispositifs pourraient bien n’être qu’un écran de fumée. Majoritairement émis par l’organisation Verra, ils seraient plus de 90% à n’avoir aucun effet bénéfique sur le climat. En cause ? Une méthodologie surestimant la quantité de CO2 évitée pour chaque projet certifié. Un signal d’alarme qui fait écho à la chasse au greenwashing ambiante. Ainsi, les green bonds, ces titres qui financent des projets devant préserver l’environnement, sont parfois détournés de leur vocation. Une démarche régulièrement dénoncée publiquement par les ONG. Le sujet de la décarbonation et de la lutte contre la pollution en entreprise est pourtant un cheval de bataille du gouvernement, qui demande aux organisations de faire leur part sur le sujet.

En détail

Cybersécurité

En bref

Moins de cyberattaques mais un nombre toujours préoccupant : voilà le bilan que tire l’Anssi de l’année 2022. Avec 831 intrusions constatées l’an dernier, la menace « reste élevée », souligne l’agence. Les premières victimes ? Les entreprises les moins bien protégées. D’autant que les pirates n’hésitent plus à fureter dans l’ensemble de leur écosystème (partenaires, fournisseurs, clients) pour toucher les cibles qui les intéressent. Autre enseignement du panorama de la cybermenace présenté par l’agence, le cyber-espionnage se renforce : 19 opérations ont été traitées l’an dernier, contre 17 l’année précédente. Parmi celles-ci, 9 portaient la signature d’acteurs chinois. En revanche, les ransomwares sont en perte de vitesse et cela devrait encore être le cas en 2023 puisqu’un groupe de travail international a débuté ses travaux afin d’endiguer cette menace. Mené par l’Australie, il compte notamment l’Union européenne parmi les acteurs qui planchent sur le sujet.

En détail

Leadership

En bref

Fragmentation, transition écologique et nouvel impact social : voilà les enjeux auxquels étaient confrontés les leaders présents lors du Forum économique de Davos. Parmi les enseignements tirés de cette édition 2023, rien ne vaut le présentiel pour gérer les conflits. Après des années mi-confinées pour cause de pandémie, les leaders et dirigeants vont devoir s’y résoudre… et plutôt rapidement, surtout s’ils vivent une restructuration. Le sujet est toujours vécu comme une menace potentielle pour les salariés. Alors que les réorganisations se multiplient, et que l’administration contrôle la prévention des risques psycho-sociaux, les entreprises doivent se mobiliser pour préserver la santé mentale des salariés. Rien d’évident à cela, quand on sait que celle des dirigeants reste tabou. En plus de leur état psychologique, ils sont, en France parmi les plus gros bourreaux de travail, ce qui n’arrange rien à leur état psychologique.

En détail

Investissement

En bref

2022, année noire pour les gérants d’actifs : jamais depuis la crise financière de 2008 la collecte des sociétés de gestion d’actifs n’aura été aussi faible. Ce sont plus de 130 milliards d’euros qui ont été retirés des fonds à long terme domiciliés en Europe l’an dernier, selon les données du site Morningstar. Les fonds monétaires tirent largement le secteur vers le bas, avec une décollecte nette de plus de 85 milliards d’euros. Dans ce marasme, la banque publique d’investissement renforce sa cote de valeur sûre. Et la reconduction à sa tête de Nicolas Dufourcq, qui en est le directeur général depuis déjà 10 ans, contribue un peu plus à la stabilité de cet acteur incontournable de l’investissement tricolore. Des start-up aux groupes industriels innovants, Bpifrance est partout, comme en témoignent les 40 milliards d’euros d’investissements en portefeuille. Un secteur tire particulièrement son épingle du jeu : celui des investissements verts et à impact. Y compris du côté des fonds privés. C’est aussi le prisme adopté par Impact Source, un nouveau fonds de fonds à impact qui vise une collecte de 300 millions d’euros d’ici 2024 afin d’abonder des fonds spécialisés.

En détail

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.