Le média des entreprises qui construisent la société de demain

Écotafeurs, cybermenaces, souveraineté agricole : les 15 infos éco & business à retenir cette semaine

Un homme travaillant sur son ordinateur devant une pile de journaux

Voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine.

Qu’avez-vous loupé cette semaine ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Engagement environnemental

Solutions. Rendre durable l’un des secteurs les plus polluants ? C’est le pari de la Fashion Task Force, coalition que vient de rejoindre le groupe Prada. Parmi les initiatives de l’entreprise, la contraction de quatre prêts bancaires soumis à l’atteinte d’objectifs green depuis 2019.

Réglementation. L’Union européenne fixe un objectif « zéro pollution » pour 2050. Pour y parvenir, eurodéputés et négociateurs des États membres se sont accordés sur des limites plus strictes pour 2030 sur plusieurs polluants.

Nouvelles organisations. Le monde du travail devient l’un des nouveaux champs de bataille de l’écologie. Alors certains salariés tentent de changer leur entreprise de l’intérieur. Leur petit nom ? Les écotafeurs.

Responsabilité numérique

Innovation. Accentuer le soutien à l’effort de recherche et d’innovation serait la première solution pour une Europe à la hauteur de la transition écologique. Et pour prendre les bonnes décisions, le plan France 2030 (qui fête déjà ses 2 ans) donne quelques pistes.

Cybersécurité. IBM dresse un panorama des cybermenaces sur l’année écoulée. Celles liées aux identités ont sensiblement augmenté tandis que des attaques à base de GenAI se préparent.

Intelligence artificielle. La petite dernière de la famille d’OpenAI ? Sora, une intelligence artificielle qui permet de générer des vidéos plus vraies que nature. En tout cas, elles semblent l’être, selon la démonstration de l’éditeur. Mais pour l’instant, personne n’a encore pu tester ses services !

Cohésion sociale

RH & Management. Seulement 7% des salariés français sont profondément engagés dans leur travail. Évidemment, ce n’est pas suffisant… Pour y remédier, les entreprises peuvent faire appel à une alliée de choix : l’IA.

Bien-être au travail. Bien-être physique, mental et social sont indissociables sur le lieu de travail. Or les entreprises n’ont pas toujours ce triptyque en tête lorsqu’elles proposent des initiatives de QVT. Et ce n’est pas à coups de séances de yoga, de salles de sieste ou de tables de ping pong qu’elles vont améliorer le bien-être de leurs salariés sur la durée.

Inclusion. Les entreprises de plus de 50 personnes ont jusqu’au 1er mars 2024 pour publier leur index d’égalité professionnelle entre hommes et femmes. Mis en place en 2018, cet outil demeure incomplet. Parmi les failles pointées du doigt : le fait qu’il ne prenne pas en compte le temps partiel.

Compétitivité économique

Nouveaux modèles. La transition écologique ne pourra se faire sans le passage d’une économie linéaire à une économie circulaire. En ce qui concerne l’industrie, l’enjeu est pressant : sans cette transformation, les besoins en métaux et minéraux critiques pourraient être multipliés par 6 d’ici 2050.

Souveraineté. Le Premier ministre Gabriel Attal a réaffirmé en conférence de presse la volonté du gouvernement d’œuvrer pour une meilleure souveraineté alimentaire. Impossible de faire sans une agriculture solide, qu’il a placée « au rang des intérêts fondamentaux de la France ».

Investissement. Les fonds labellisés ODD ne diffèrent pas des autres. Pire, ils sous-performent en matière d’impact social et environnemental. C’est en tout cas ce que démontre l’Autorité Européenne des Marchés Financiers dans un rapport.

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.