Le média des entreprises qui construisent la société de demain

La saga OpenAI, RTE et NatureTech : les 15 infos éco & business à retenir cette semaine

Un homme travaillant sur son ordinateur devant une photo du fondateur d'OpenAI, Sam Altman
© TechCrunch via Flickr / montage par Intelekto

Voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine.

Qu’avez-vous loupé cette semaine ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Engagement environnemental

Solutions. L’éco-conception, une révolution ? Cette nouvelle façon de concevoir les produits permet d’en limiter radicalement l’empreinte carbone, et de lutter contre l’obsolescence programmée. Mais ce n’est pas tout : l’éco-conception va au-delà du produit lui-même pour prendre en compte le packaging, le transport et même les processus de fabrication.

Réglementation. Pour atteindre l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050, les régulateurs doivent être clairs sur les usages à proscrire et les actions à encourager. À ce titre, un énorme travail de taxonomie verte est en cours au niveau européen. Celle-ci se construit autour de 6 principes : atténuer le changement climatique, s’adapter au changement climatique, utiliser durablement et protéger les ressources aquatiques et marines, opérer une transition vers une économie circulaire, prévenir et contrôler la pollution et protéger et restaurer la biodiversité et ses écosystèmes.

Nouvelles organisations. Après être devenues incollables sur la RSE, les entreprises vont de voir s’intéresser à la RTE, la responsabilité territoriale des entreprises. Derrière l’acronyme, une conviction : celle que chaque entreprise doit rendre des comptes au territoire sur lequel elle est implantée. Cela passe par un alignement des intérêts des entreprises avec ceux de la communauté locale.

Responsabilité numérique

Innovation. À quoi ressembleront les entreprises dans 30 ans ? À l’ère des grandes transformations technologiques, la réponse est moins évidente que jamais. 140 dirigeants, salariés, chercheurs, syndicalistes, freelances ont collaboré avec des écrivains pour raconter l’entreprise de demain, telle qu’ils la construisent chaque jour.

Cybersécurité. En matière de cyberdéfense, tout n’est pas permis. Jusqu’à présent, l’Union européenne s’était toujours refusé à riposter lors de cyberattaques. Mais le « hack back » pourrait bientôt être autorisé. La France s’est déjà dite prête à le faire si certaines attaques atteignaient un haut degré de criticité.

Intelligence artificielle. C’était le feuilleton de la semaine. Débuté vendredi dernier avec l’éviction de Sam Altman de l’entreprise qu’il a fondée, OpenAI, il a connu de multiples rebondissements jusqu’à son retour triomphal. Et illustre les divergences de vision autour de l’intelligence artificielle générative.

Cohésion sociale

RH & Management. Boîte remplie de goodies, anecdotes sur les collègues, mots de bienvenue… Autant de petites attentions qui facilitent l’onboarding des nouveaux salariés. Et c’est loin d’être anecdotique : le processus d’intégration en entreprise devient un enjeu stratégique et un levier de fidélisation.

Bien-être au travail. Conjuguer parentalité et vie professionnelle n’est pas toujours facile. De plus en plus d’entreprises prennent des places en crèche pour leurs salariés afin de les soutenir. En plus du bien-être et de l’allègement de la charge mentale que cela procure, la dynamique influencerait positivement la productivité et la fidélité des équipes.

Inclusion. La commission des Lois de l’Assemblée nationale a bouclé l’examen de la proposition de loi généralisant les tests anti-discrimination du député Renaissance Marc Ferracci. Le plafond de la sanction financière a été revu à la hausse : il passe de 0,5% à 1% de la masse salariale.

Compétitivité économique

Nouveaux modèles. Les coopératives sauveront-elles les entreprises en crise ? Certains clubs de football choisissent ce statut pour se sortir d’une mauvaise passe budgétaire. Et pourraient bien devenir des exemples à suivre pour les PME dans la même situation.

Souveraineté. Les industriels du Vieux continent prient l’Union européenne de traduire ses discours par des actes. Airbus et Orange, notamment, ont soutenu l’idée d’exiger des acteurs extérieurs à l’UE de nouer des partenariats avec des acteurs européens en matière de stockage des données s’ils voulaient accéder aux certifications de cybersécurité les plus exigeantes.

Investissement. Après la Greentech, la Cleantech, la Naturetech. Les technologies fondées sur la nature ou au service de celle-ci ont le vent en poupe. Notamment chez les investisseurs, séduits par ces start-up. Et misent sur la résilience du monde et de l’économie.

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.