Le média des entreprises qui construisent la société de demain

L’operating partner, carte joker des entreprises

L'operating partner est un poste qui se développe en France
© DNY59 via iStock

L'operating partner fait bénéficier les dirigeants durant quelques mois de son expérience. Et aide l'entreprise à garder le cap et atteindre ses objectifs dans un contexte économique miné par les crises.

Le titre fleurit sur LinkedIn ces derniers mois : operating partner (ou partenaire opérationnel, en bon français). Bon génie ou joker business ? Il s’impose auprès des dirigeants qui ont besoin d’un coup de pouce lors de moments-clés. De fait, il « copilote » l’entreprise durant quelques mois. Le temps « d’assurer la conduite opérationnelle de projets structurants et de virages stratégiques », précise le cabinet I&S Adviser, spécialisé dans ce type d’accompagnement.

Et les occasions sont nombreuses : changement de positionnement, développement à l’international, levée de fonds, fusions-acquisitions, cessions… 70% des accompagnements réalisés par le cabinet concernent la structuration opérationnelle de l’entreprise. La moitié se concentrent sur l’évolution de la gouvernance, la définition et la mise en place d’un plan d’amélioration de la rentabilité de l’entreprise voire du modèle économique.

L’operating partner, une « assurance croissance » ?

Le métier est en plein essor, poussé par l’incertitude du contexte économique ces dernières années. « Les dirigeants doivent prendre des décisions en des temps très serrés et cherchent encore plus qu’avant à rendre efficiente leur structuration opérationnelle, explique Isabelle Saladin, présidente et fondatrice d’I&S Adviser. Plus que jamais, l’appui de ‘ceux qui l’ont déjà fait’ s’avère précieux.« 

Et ça paye. « 30% des entreprises que nous avons copilotées ont observé une croissance de 50% de leur chiffre d’affaires. 100% ont vu leur chiffre d’affaires croître de 5% », indique Isabelle Saladin. Qui vante une « assurance croissance » pour les entreprises.

Rassurer les investisseurs

Des chiffres qui convainquent aussi les investisseurs. 35% des copilotages d’I&S Adviser sont d’ailleurs réalisés à la demande des partenaires financiers de l’entreprise. Certains font même le choix de se doter de profils spécifiques pour industrialiser ce type d’accompagnement auprès de leurs participations. L’association des acteurs du private equity France Invest a d’ailleurs créé en 2021 un club dédié pour partager les bonnes pratiques. Sans aller jusqu’au copilotage de l’entreprise, les operating partners sont alors chargés de soutenir les dirigeants dans certaines tâches du quotidien : recrutement, marketing, juridique…

Mais attention à ne pas voir l’operating partner comme un tuteur pour de jeunes dirigeants en manque d’expérience. Plus de la moitié des accompagnements réalisés par I&S Adviser le sont ainsi auprès de PME (31%), d’ETI (11%) et de scale-up (10%). Un coup d’accélérateur apprécié de tous les dirigeants afin de répondre aux défis numériques, économiques et environnementaux qui se présentent à leur entreprise.

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires