Le média des entreprises qui construisent la société de demain

Et si votre assureur vous aidait à améliorer votre positionnement RSE ?

Deux mains tenant une pile de pièces surmontées d'un parasol vert
© Boonyachoat via iStock

Les assureurs se spécialisent au gré des défis de leurs clients. Il est donc tout naturel que les compagnies s’emparent de la RSE. Un pari qui pourrait s’avérer rentable sur le long terme.

Et si les entreprises choisissaient leur compagnie d’assurance sur des critères extra-financiers ? C’est la proposition de DÉFI Assurance. Créée en 2021, cette plateforme sert d’intermédiaire entre les organisations et les assureurs, pour aider les premières à atteindre leurs objectifs RSE. Aujourd’hui, DÉFI Assurance n’est pas un assureur à proprement parler. « Mais on se positionne », confie Kader Ahdidan, son président. Sa conviction ? « Le marché de l’assurance représente plusieurs centaines de milliards d’euros. Il paraît logique d’accompagner la transition écologique. »

Le Tinder de l’assurance RSE

Pour accompagner ses clients – sans nous en indiquer le nombre, Kader Ahdidan précise que son service couvre « plus de 500 salariés » aujourd’hui, avec l’objectif d’en couvrir 10 fois plus dans les 2 années à venir – la première étape, c’est de leur permettre de trouver leur assureur de cœur. Le comparateur mis au point par DÉFI Assurance carbure grâce aux données des rapports RSE de 50 compagnies d’assurance. « Nous les avons épluchés en détail, puis avons établi une grille de notation de 66 critères. Ensuite, notre algorithme établit un ‘assur’score’ qui permet à nos clients d’identifier l’assureur qui leur convient le mieux, selon leurs besoins. Ceux-ci sont définis par un questionnaire d’une dizaine de questions. »

Quand ça « matche », le contrat est signé, et le travail de DÉFI Assurance peut véritablement commencer. « C’est-à-dire que l’on identifie les axes d’amélioration à privilégier pour atteindre les objectifs RSE fixés par une entreprise, ainsi que les services proposés par les assureurs qui s’inscrivent dans cette démarche. » Par exemple, une entreprise qui fera de sa priorité la réduction des émissions de gaz à effet de serre liés à sa flotte automobile pourra chercher des offres de stages sur la conduite douce, ou qui incitent à adopter des véhicules électriques.

Pourquoi les assurances doivent-elles se positionner sur la RSE ?

Côté clients, Kader Ahdidan promet des résultats alléchants. « Une entreprise ayant entamé une démarche RSE qui applique les solutions qu’on lui propose peut voir sa performance économique augmenter de 15% chaque année, par rapport à une organisation qui ne le ferait pas. Il y a aussi un impact positif sur la marque employeur, la qualité de vie au travail et le turnover. »

OK, mais du côté des assurances, pourquoi se positionner sur ce créneau ? « Quand on observe les dégâts liés aux grands changements environnementaux et sociaux, les premières victimes sont évidemment les êtres humains, les animaux et la planète. Mais du côté des compagnies d’assurance se pose de plus en plus la question de l’indemnisation de ces bouleversements. En quelque sorte, se positionner en amont des tragédies, cela doit permettre de les anticiper, voire de les éviter. » Du moins, dans une certaine mesure. « Nous avons les moyens logistiques et financiers de le faire ! Il n’y a pas beaucoup de marchés qui sont en contact quotidiennement avec les particuliers et les entreprises. L’avantage de notre secteur, c’est que nous sommes obligatoirement présents dans la vie des gens », conclut, enthousiaste, Kader Ahdidan.

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires