Le média des entreprises qui construisent la société de demain

24 février 2023 : les 15 infos éco & business qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

Un homme travaillant sur son ordinateur devant plusieurs journaux économiques
Montage Intelekto x Canva

Partage de la valeur en entreprise, BNP Paribas face à la justice, typosquattage... Voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine.

Qu’avez-vous loupé cette semaine ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

Le gouvernement s’est engagé à traduire dans la loi – probablement au printemps, dans le projet de loi sur le plein emploi – l’accord trouvé par les partenaires sociaux sur le partage de la valeur en entreprise. Et ce en intégralité. « Nous respecterons le compromis trouvé », a ainsi tranché Elisabeth Borne. Certains députés de la majorité se sont cependant dits favorables à un dispositif supplémentaire pour les grandes entreprises de plus de 5 000 salariés afin de redistribuer les « superprofits ». Ces derniers sont décidément au cœur de toutes les attentions, notamment de celles d’une mission d’information parlementaire sur la taxation des entreprises. Menée par Eric Coquerel (LFI) et Jean-René Cazeneuve (Renaissance), elle doit interroger « la proportionnalité de la fiscalité » entre les TPE-PME et les grands groupes. Le rapport est attendu pour fin juin. Autre actualité brûlante, celle de la flambée des prix de l’énergie. En effet, si les prix de l’électricité ont baissé en début d’année, un certain nombre d’entreprises ne le constatent pas sur leurs factures : contraintes de signer des contrats lors des pics tarifaires de l’automne, elles voient au contraire l’addition doubler voire tripler.

En détail

RSE

En bref

Après Danone, c’est au tour de BNP Paribas de se retrouver face à la justice pour non-respect de son devoir de vigilance. Cette décision fait suite à une mise en demeure de la part de 3 ONG de défense du climat. Celles-ci demandent à la première banque européenne de stopper tous financements de nouveaux projets liés aux énergies fossiles et d’adopter un plan de sortie du pétrole et du gaz. BNP Paribas manquerait-elle de profils expérimentés pour faire face à ces défis ? Certains estiment que, plutôt que le diplôme, question RSE c’est l’expérience qui prime. Pas question de s’emparer de ces sujets sans avoir au moins 5 ans d’expérience ! Que cela ne décourage pas les petites structures, qui doivent absolument s’emparer du sujet. La crise a beau avoir réécrit les priorités des entreprises, les PME ne doivent pas perdre de vue l’aspect stratégique, notamment en ce qui concerne les aspects publics, de la RSE.

En détail

Cybersécurité

En bref

Exit TikTok : les employés de la Commission européenne sont sommés par l’institution de désinstaller l’application de leurs smartphones professionnels mais aussi personnels dès lors que des applications de travail (messagerie pro ou applications de visioconférences) y sont installées. L’organisation redoute que ByteDance, la maison-mère chinoise du réseau social, ne l’utilise pour accéder aux données personnelles des utilisateurs et les transmettre aux autorités chinoises. Le signe que les entreprises devraient faire montre d’autant de vigilance que la Commission ? Autre front à surveiller, celui des publicités Google. La banque en ligne Manager.one a ainsi été victime de typosquattage : un site reprenant sa charte graphique apparaissait en tête des résultats Google pour la recherche « manager one », artificiellement dopé par l’achat du mot-clé par un escroc. Celui-ci n’avait ensuite plus qu’à récolter les coordonnées bancaires renseignées par des clients peu méfiants et les utiliser pour effectuer des virements frauduleux. Bilan ? Plusieurs centaines de milliers d’euros dérobés… De quoi faire rager les entreprises victimes, qui découvrent à leurs dépens que la cybersécurité est un maillon essentiel de leur transformation informatique. Rendue nécessaire par les évolutions réglementaires, celle-ci ne peut se faire qu’en parallèle d’un renforcement des procédures de sécurité.

En détail

Leadership

En bref

La mixité dans les comités exécutifs ainsi que la féminisation de l’encadrement au sein des entreprises auraient un impact positif. La rentabilité opérationnelle et la qualité de la politique RSE, notamment, bénéficieraient de la tendance, révèle un récent observatoire. Pas de données en revanche sur ce qui pousse les salariés à abandonner leur poste. Une étude de la Dares, qui se penche sur le phénomène, montre son amplitude sans toutefois détailler les motivations des personnes concernées. Avec la réforme de l’assurance-chômage, les abandons de poste sans raison valable seront par ailleurs désormais assimilés à des démissions. Une mesure qui séduit le patronat mais pas les salariés… En revanche, il est un sujet qui remporte les suffrages des 2 côtés : celui de la semaine de 4 jours. Véritable succès au Royaume-Uni, les expérimentations en France se multiplient. Au programme des bénéfices : économies d’énergie, baisse de la pénibilité et de meilleures performances.

En détail

Investissement

En bref

Le message est clair : il va falloir passer à la caisse ! Pour fêter les 10 ans de la French Tech, Emmanuel Macron avait une nouvelle fois invité le gratin de la Tech tricolore à l’Élysée. Le Président en a profité pour rappeler les investisseurs institutionnels à leurs engagements, notamment celui de faire ruisseler les milliards sur les fonds de capital-risque. Le plan Tibi 2, qui doit permettre de renflouer les fonds d’investissement dédiés à l’innovation technologique, cherche à rassembler 6 milliards d’euros. Le pari est visiblement loin d’être gagné. Pour voir émerger de beaux succès, encore faut-il de beaux projets. Aujourd’hui, les investisseurs sont surtout assaillis par des ersatz de ChatGPT ou Dall-E. Des IA génératives qui ne sont pas toutes des pépites, loin s’en faut. Enfin, nommée à la tête de l’Autorité des marchés financiers (AMF) en octobre, Marie-Anne Barbat-Layani présente ses priorités pour l’institution : flécher l’argent des Français vers l’épargne de long terme et mieux protéger les investisseurs.

En détail

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.