Le média des entreprises qui construisent la société de demain

Ce que les entreprises gagnent à garder leurs seniors

Un travailleur senior discute avec un collègue plus jeune
© gilaxia via iStock

Des salariés fidèles, expérimentés et qui transmettent leurs connaissances : les cadres seniors sont de solides atouts durant une crise.

Avec la réforme des retraites, l’équation financière des entreprises face à leurs salariés seniors risque de se compliquer. Mais avant de jeter les aînés avec l’eau du bain, mieux vaut y réfléchir à deux fois. Une étude, parue en 2021 et réalisée par les instituts Stratégir et Enov pour l’Apec, montre que les cadres seniors revêtent une importance toute particulière pour les entreprises, notamment en période de crise.

Ainsi, 82% des managers trouvaient « plutôt rassurant » le fait de recruter ou garder un cadre senior dans ses équipes en temps de crise. « Les cadres seniors représentent aux yeux des managers des profils rassurants qui se sont plutôt mieux adaptés à la crise que d’autres et qui restent motivés malgré certaines inquiétudes », note l’étude. Elle explique cette capacité d’adaptation par un « certain attachement affectif » des seniors à leur entreprise, là où les cadres plus jeunes se montrent moins loyaux.

Transmettre connaissances et expertises

Les cadres seniors sont aussi davantage aptes (51%) que les plus jeunes à « transmettre des connaissances et des savoir-faire », selon les managers interrogés. Ils peuvent pour cela compter sur leur connaissance des cas et situations possibles (25%) et leur expertise technique et métier (20%) parmi leurs principaux atouts. C’est d’ailleurs pour cela que le rapport sur l’emploi des travailleurs expérimentés, remis début 2020 à Jean Castex alors Premier ministre, suggérait de mettre sur pied « un programme national d’innovation pédagogique » destiné à « mieux prendre en compte les spécificités des publics expérimentés dans la conception des actions de formation, notamment en situation de travail ». Si les travailleurs seniors doivent se former, ils sont aussi capables de former les plus jeunes !

Le défi se révèle particulièrement important pour les TPE, dont peu disposent de dispositifs spécifiques aux seniors : en 2021, seulement 23% avaient mis en place une politique de maintien dans l’emploi de leurs cadres seniors ; et 11% une politique de formation… Pourtant, 1 cadre senior sur 4 travaille aujourd’hui dans une TPE.

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires