Le média des entreprises qui construisent la société de demain

28 juillet 2023 : les 15 infos éco & business qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

© HJBC via iStock / Montage Intelekto avec Canva

Say on climate, Thales, parité : voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine.

Qu’avez-vous loupé cette semaine ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

Les taux d’intérêts continuent d’augmenter et cela pénalise fortement les entreprises. Les demandes de prêts ont ainsi plongé ces derniers mois dans la zone euro. Un mauvais signal car les entreprises ont massivement recours au crédit pour financer leurs projets d’investissement. Et ces derniers sont particulièrement importants en ce moment. Que ce soit pour s’adapter à une réglementation de plus en plus touffue ou pour se mettre à niveau technologiquement, les entreprises ont besoin d’investir. D’autant que les défis tech ne manquent pas : intelligence artificielle, robotisation voire informatique quantique pour certaines industries. Les entreprises doivent aussi investir pour faire face à de nouvelles menaces de déstabilisation, comme les fausses informations. Campagne de dénigrement orchestrée par un concurrent ou fake news destinées à manipuler les marchés boursiers : quelles que soient les motivations, les pirates de l’info peuvent faire des dégâts majeurs. Mais des solutions existent pour limiter les risques, à l’instar des communiqués de presse authentifiés via leur inscription dans la blockchain.

En détail

RSE

En bref

ADP, Bouygues Construction, EDF, Engie, Sanofi, Schneider Electric et Thales se sont réunies au sein d’une alliance dédiée à la décarbonation. L’objectif ? Mutualiser les bonnes pratiques et harmoniser les attentes envers leurs fournisseurs, dont certains leur sont communs. Une manière de les inciter à modifier leurs process afin de mieux prendre en compte les contraintes liées à l’environnement. Une mobilisation dont ne fait pas preuve le capital-investissement… Trop peu de fonds présentent une véritable politique en faveur du climat, comme le refus de financer des activités polluantes, note l’ONG Reclaim finance. Seul bon élève ? Le Français Eurazeo ! Reste que toutes les organisations, entreprises comme investisseurs, vont devoir évoluer rapidement sur le sujet. En effet, de nouvelles normes de reporting extra-financier doivent être mises en place par l’Union européenne dans les mois à venir.

En détail

Cybersécurité

En bref

3,4 milliards de dollars, voilà le montant que déboursera Thales pour racheter le spécialiste américain de la cybersécurité Imperva. À la clé pour l’industriel français, un chiffre d’affaires consolidé de 2,4 milliards de dollars, plus de 5800 experts en cybersécurité et surtout une place dans le top 5 mondial du secteur. L’opération doit encore obtenir le feu vert des autorités de la concurrence mais pourrait être bouclée dès début 2024. Si la concentration a lieu au sommet, c’est loin d’être le cas dans l’ensemble du secteur. La fragmentation est telle qu’elle pénalise même sa croissance : paralysées par la multitude d’acteurs et d’offres, certaines entreprises procrastinent plutôt que de se protéger. Ou préfèrent se tourner vers des solutions tout-en-un. Un pis-aller car c’est la cartographie et la quantification des risques liés à chaque entreprise qui devrait déterminer la stratégie de cybersécurité à appliquer… Du sur-mesure que peu de RSSI appliquent aujourd’hui.

En détail

Leadership

En bref

Le partage de la valeur est le sujet de l’année. Inflation oblige, les entreprises cherchent un moyen de soutenir leurs collaborateurs sans gréver leur budget – lui aussi affecté par la hausse des prix. Et font face à des négociations salariales de plus en plus nombreuses. Selon une étude du cabinet Mercer, la moitié des entreprises pourraient verser une prime dédiée à leurs salariés. Les entreprises doivent aussi revoir leurs process de recrutement et de promotion aux postes d’encadrement pour favoriser la parité. Non seulement les femmes ont moins de chances que les hommes d’accéder à ces postes mais lorsque c’est le cas, elles sont moins bien rémunérées pour les mêmes missions. De nombreuses causes expliquent ces écarts, notamment… le télétravail. Les femmes y sont plus favorables car il leur permet de mieux concilier leur vie professionnelle avec le travail domestique qui leur incombe encore majoritairement. Mais il pèse davantage sur leur carrière.

En détail

Investissement

En bref

Les actionnaires des sociétés cotées devront-ils chaque année être consultés sur sa stratégie climat ? C’est l’idée des députés, qui ont voté la mesure lors du premier passage à l’Assemblée nationale de la loi sur l’industrie verte. Une systématisation du « say on climate » qui pourrait bien inciter les investisseurs à être plus proactifs sur le sujet. D’autant qu’ils se dotent de compétences spécifiques pour être à la hauteur. L’ESG fait partie des domaines dans lesquels les fonds recrutent le plus, alors que les embauches dans les métiers strictement financiers restent en berne. Du côté de la Bourse, les investisseurs restent dubitatifs. Si d’un côté ils constatent le ralentissement économique, ils n’en restent pas moins très exigeants sur la rentabilité de leurs investissements.

En détail

La revue de presse prend des congés. Elle sera de retour le vendredi 25 août 2023. Bonnes vacances à tous !

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.