Le média des entreprises qui construisent la société de demain

7 novembre 2022 : ce qu’il faut retenir de l’actu éco & business

© Heidi1980 sous licence CC / montage Intelekto

Immigration économique, cyberattaque de Thales et inflation : voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine dernière.

Qu’avez-vous loupé la semaine dernière ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

Nouvelle hausse des taux de la banque centrale américaine (Fed), la quatrième en quelques mois. Et probablement pas la dernière à en croire son président, Jerome Powell. Pourtant, ces actions – comme celles d’autres banques centrales et notamment la Banque centrale européenne (BCE) – ne sont pour l’instant pas parvenues à faire fléchir l’inflation. En France, l’exécutif scrute avec attention les indicateurs économiques et se veut optimiste alors que plusieurs économistes prédisent une entrée en récession dès la fin de l’année, aggravant une situation que nombre d’entreprises jugent déjà difficilement tenable. Pour limiter les effets de la hausse des prix de l’énergie sans provoquer de spirale déflationniste, le gouvernement a débloqué une nouvelle enveloppe de 2,5 milliards d’euros afin d’aider particuliers et entreprises à traverser l’hiver.

En détail

Investisseurs et financeurs

En bref

L’argent coûte plus cher et les start-up en voient les conséquences : il est devenu difficile voire impossible pour certaines de lever des fonds. Cela pénalise les entreprises en amorçage mais également les plus matures, qui ne parviennent plus à lever à des conditions – et à des valorisations – aussi favorables que les années précédentes. Elles préfèrent donc se vendre et, pour l’instant, les acheteurs sont au rendez-vous. Les entreprises cotées, elles, disposent d’un instrument supplémentaire pour renchérir leur valeur : le rachat de leurs propres actions puis leur annulation, une opération peu utilisée jusqu’ici mais qui devient de plus en plus fréquente. Les start-up les plus jeunes, de leur côté, doivent faire face à l’exigence accrue des investisseurs, qui cherchent des entreprises à haut potentiel, capables de devenir des géants sectoriels.

En détail

Entreprises

En bref

La France va t-elle hiberner ? 10% des patrons de TPE-PME envisagent d’arrêter leur activité plutôt que de devoir honorer des factures délirantes d’énergie. Une problématique qui s’ajoute à celle du recrutement, à laquelle de nombreuses entreprises font face. C’est pourquoi le gouvernement souhaite faire voter un titre de séjour spécifique aux métiers en tension, afin de combler une partie des besoins des entreprises – mais aussi de légaliser les situations des étrangers qui travaillent aujourd’hui clandestinement. Une main d’œuvre dont ne pourrait pas forcément bénéficier le secteur numérique, la plupart des personnes concernées étant peu qualifiées. Pour faire face à la conjoncture économique morose, les entreprises peuvent aussi miser sur les données afin de piloter efficacement leur activité : chaque dépense contribue-t-elle à leur croissance ? En fonction de la réponse, elles peuvent procéder aux ajustements nécessaires.

En détail

Intelligence économique

En bref

Thales est dans le collimateur des pirates de russophones LockBit 3.0. Ils menacent de publier ce lundi des documents « très sensibles, confidentiels, au risque élevé ». Pour autant, le groupe aérospatial n’a identifié aucune fuite de données après l’inspection de ses systèmes. De quoi donner des sueurs froides aux entreprises, toujours plus sous la pression des hackers et autres espions qui officient désormais aussi sur LinkedIn. En ce qui concerne le cloud, Marc Darmon, directeur général adjoint chez Thales en charge des systèmes d’information et de communication sécurisés a expliqué pourquoi son entreprise se concentre spécifiquement sur la sécurité des données : « pour construire une offre de souveraineté dans le cloud, il faut pouvoir réutiliser des briques que nous n’avons pas forcément et intervenir là où nous avons une valeur ajoutée et un intérêt de souveraineté ».

En détail

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.