Le média des entreprises qui construisent la société de demain

3 octobre 2022 : ce qu’il faut retenir de l’actu éco & business

Budget 2023, faillites et espionnage : voici le meilleur des décryptages économie et entreprises de la semaine dernière.

Qu’avez-vous loupé la semaine dernière ? Voici notre revue de presse hebdomadaire : un concentré de décryptages économie et entreprises !

Économie

En bref

Le gouvernement a présenté son projet de budget pour l’année 2023. L’inflation a bouleversé les plans de l’exécutif, qui prévoyait de réduire le déficit public. Celui-ci devrait finalement se maintenir à 5%, malgré la facture conséquente (45 milliards d’euros) du bouclier tarifaire sur le gaz et l’électricité. Pour financer une partie des dépenses – en baisse – l’État compte emprunter 270 milliards d’euros sur les marchés financiers en 2023, un record. Il subira de plein fouet la hausse des taux d’intérêts, alors qu’il empruntait l’année dernière à taux négatif. Côté mercato, Marie-Anne Barbat-Layani, actuellement secrétaire générale de Bercy, pourrait devenir la première femme à diriger l’Autorité des marchés financiers (AMF). L’Assemblée nationale et le Sénat doivent encore entériner cette candidature poussée par Emmanuel Macron.

En détail

Investisseurs et financeurs

En bref

Face au retournement économique, les fonds d’investissement déclenchent leur parachute : les fonds de continuation. Ils consistent pour les fonds à vendre une ou plusieurs de leurs participation à un autre fonds appartenant à la même société de gestion mais épaulé par de nouveaux investisseurs institutionnels (LPs). De quoi leur permettre de gagner un peu de temps. Jusqu’à un deuxième « plan Tibi » ? Le gouvernement planche sur la question, avec une enveloppe équivalente au premier plan mais en ciblant, en plus du late stage, les deeptechs, les start-up industrielles et de la santé. Reste que certains investisseurs boudent aujourd’hui les licornes, à l’instar de Ronan Le Moal, qui prévient que « quand on vaut plus d’un milliard, c’est très compliqué de créer des synergies ou d’opérer un rachat pour un industriel ».

En détail

Entreprises

En bref

La conjoncture économique plombe la trésorerie des TPE-PME, qui coupent leurs investissements pour pouvoir assumer leurs coûts fixes. Seulement 53% des entreprises prévoient désormais d’investir, un chiffre en recul de deux points par rapport au 2ème trimestre. Le reflet d’un pessimisme des dirigeants ? C’est ce que laisse entendre Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef, qui prévient que la crise de l’énergie va laisser des entreprises sur le carreau : une étude menée par le syndicat patronal montre que 11% des entreprises prévoient de ralentir ou d’arrêter leur production. Les entreprises tricolores payent cash leur retard en matière de sobriété énergétique.

En détail

Intelligence économique

En bref

C’était l’annonce de la semaine : les entreprises françaises Olvid, Oodrive et Tixeo développent une plateforme collaborative ultrasécurisée intégrant leurs applications respectives de messagerie instantanée, de partage de fichiers et de visioconférence. Bref, un concurrent de l’Américain Teams qui devrait voir le jour avant Bleu, l’offre de Microsoft, Orange et Capgemini prévue pour 2024. Une offensive qui illustre le dynamisme du secteur numérique et notamment la cybersécurité, qui devrait atteindre 334 milliards de dollars en 2026, soit une croissance de 8,7% par an. Et pour cause, les cybermenaces ne cessant de s’étoffer, comme l’a encore souligné récemment le Général Bucquet, sur le point de quitter la direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD) : « depuis quatre ans, le nombre de sollicitations de la DRSD a augmenté de 150%. »

En détail

Mélanie Roosen & Géraldine Russell

2
3

vous accompagnent chaque semaine sur Intelekto

le média dédié aux entreprises façonnant l’avenir de notre société

Recevez toutes les semaines
notre newsletter gratuite éditorialisée

* champs obligatoire

Rejoignez la discussion !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.